5ème jour très dense au Mondial du Vent, avec de nombreuses épreuves et des spectateurs venus en nombre admirer la crème du kitesurf, du windsurf et du Stand-Up Paddle.

European Freestyle Pro Tour

Épreuve majeure du jour, la finale de windsurf freestyle « tow-in » de l’European Freestyle Pro Tour a réuni le top 10 des riders mondiaux. Tractés par un jet-ski, les windsurfers prennent de la vitesse, jusqu’à 75km/h et exécutent des figures chacun leur tour, au ras de la plage, au pied des spectateurs.
En finale, ils ont trois tentatives pour faire la meilleure figure, avec le plus haut score noté sur 10 points. Le niveau était très élevé aujourd’hui à Leucate – les ¾ des notes étant au-dessus de 7/10 ! Les riders ont fait preuve d’engagement pour séduire les juges et le public.

Adam Sims

Et c’est le Britannique Adam Sims qui a été sacré à Leucate. D’entrée de jeu, il met tout le monde d’accord avec une figure très technique (Double Spock), posée à la perfection et notée 8,44. Il ne quittera plus la tête du classement et c’est logiquement qu’il remporte cette épreuve de tow-in. À la deuxième place, on retrouve le Français Antoine Albert. Vainqueur des qualifications, le rider originaire de Nouvelle-Calédonie était très attendu en finale. Dès son premier run, il a impressionné par son aisance dans les airs et sa réception très propre. Avec la note de 8,31 sur 10, Antoine s’empare rapidement de la deuxième place. Le Leucatois Sam Estève complète le podium. S’il a mis plus de temps à se mettre dans la course, Sam marque suffisamment de points sur son 3e run pour faire la différence. L’autre Leucatois Nico Akgazciyan qui réalise deux premiers runs renversants, mais de petites imperfections l’empêchent de monter sur le podium. Les deux autres français de la finale, Antony Ruenes et Nil Bacon, se classent respectivement 7e et 9e.

Antony Ruenes

Tous les résultats de l’European Freestyle Pro Tour de windsurf tow-in : 1/ Adam Sims (UK) – 8,44 pts 2/ Antoine Albert (FRA) – 8,31 pts 3/ Sam Estève (FRA) – 8,25 pts 4/ Nico Akgazciyan (FRA) – 7,87 pts 5/ Tonky Frans (BON) – 7,63 pts 6/ Mattia Fabrizi (ITA) – 7,50 pts 7/ Anthony Ruenes (FRA) –7,19 pts 8/ Steven Van Broeckhoven (BEL) – 6,84 pts 9/ Nil Bacon (FRA) – 4,63 pts 10/ Riccardo Marca (ITA) – 3,25 pts

GKA Kiteboarding Air Games

Les kitesurfers ont pu profiter de bonnes conditions de vent pour lancer des démonstrations de tow-up, du kitesurf tracté, ce qui leur permet de prendre un maximum de hauteur, parfois à plus de 30 mètres et de redescendre en combinant plusieurs figures.
Sous les yeux ébahis des spectateurs, une quinzaine riders se sont envoyés en l’air. Parmi eux, la légende de la discipline, l’Américain Jesse Richman. Habitué de la hauteur – il détient d’ailleurs le record du monde d’altitude en kitesurf à 240m de haut tracté par un hors-bord – Jesse a fait le spectacle ! Les Français Paul Serin, Arthur Guillebert et Jules Chollet ont eux aussi été impressionnants. Chez les filles, la petite prodige de 13 ans Mikaili Sol n’a définitivement peur de rien et est montée aussi haut que les garçons.


Demain, les 15 meilleurs d’entre eux participeront à l’ultime show de kitesurf du Mondial du Vent. On retrouvera notamment Jesse Richman, Tom Hebert, Kevin Langeree

Crédit Agricole Paddle

Le Stand Up Paddle était aussi à l’honneur. Désormais épreuve incontournable du Mondial du Vent, la Beach Race a réuni, en mer, 22 pros et amateurs de tout âge – la plus jeune avait 6 ans ! Les riders étaient répartis en deux poules et devaient s’affronter sur un parcours de 3 boucles d’1,1km. Dans chaque poule, les meilleurs de chaque catégorie d’âge passaient en finale.
Après des manches qualificatives le matin, la finale (au classement scratch) a sacré Matt Argentin, jeune espoir du Paddle originaire de Béziers. Dès le début, il a écrasé la concurrence et a rapidement pris 50m d’avance. À la deuxième place, on retrouve un autre pro rider, le Montpelliérain Tom Constant. Jordan Heurtaux, kitesurfer et « supper » prend la 3e place.
Chez les femmes, Patricia Pinguet prend la première place, suivie d’Eva Cazorla et de Yasmine Djemiat.

Matt Argentin

Tout au long de la journée, plusieurs duos se sont affrontés sur la Cross Sup Race : une course chronométrée par équipe de 2 qui se déroulait d’abord sur l’eau, en paddle, puis sur la plage, avec des obstacles à franchir. Cette épreuve bon enfant était ouverte à tous, et chaque équipe pouvait réaliser autant de passages qu’elle le souhaitait. Les meilleurs se sont vus récompensés à l’occasion d’une remise des prix. Les courses de Cross Sup Race se poursuivent demain dimanche 22, toute la journée. Inscriptions sur place (tente accueil SUP au bord du Grau, près du Village de la Glisse).

Contact

Pour toute demande d'info, remplissez le formulaire ci-dessous.

Start typing and press Enter to search